haut de la page
  • Image de l'écrivainSurvivre au cancer du sein

Pinktober : Une prise de conscience ou un simple battage médiatique ?

Mise à jour : Oct 18, 2022

Par Rod Ritchie

 


Le mois d'octobre est le mois de la sensibilisation au cancer du sein et c'est à cette occasion que les organisations caritatives de lutte contre le cancer du sein se mobilisent pour collecter des fonds. Naturellement, ces groupes sont particulièrement soucieux de collecter des fonds et de sensibiliser l'opinion publique. Il est évident que l'argent collecté pour la recherche est une bonne chose, même si ces projets sont souvent dupliqués. Cependant, le vieil adage selon lequel il faut dépenser un dollar pour en gagner un est vrai et, en raison de la pléthore d'organisations caritatives, la moitié ou plus des fonds collectés sont le plus souvent consacrés au marketing et à la publicité. Cela signifie que, bien souvent, nos dons ne sont qu'à moitié aussi efficaces qu'ils devraient l'être. Et mes sœurs en phase IV me disent toutes que le mois d'octobre est souvent pour elles un exercice grossier et désobligeant. En outre, de nombreuses entreprises profitent de ce mois pour "rosir" leurs produits et ne reverser qu'une petite partie des bénéfices à une organisation caritative de lutte contre le cancer du sein. Qui a besoin d'une pelleteuse rose ?



Sensibilisation ? Oui, s'il vous plaît, sensibilisez-nous tous au cancer du sein. Il est important que les femmes vérifient régulièrement leurs seins et fassent des mammographies pour assurer une détection précoce. Mais qu'en est-il des hommes ? Après tout, la maladie n'a pas de sexe. Où sont les hommes dans les promotions et le battage rose qui dominent ce mois-ci ? Qu'il s'agisse des messages publicitaires ou de la publicité assez grossière sur ce qui est une maladie très grave, le message sur l'intégration des hommes et des femmes est en train de se perdre. Des études montrent que moins de 50 % de la population générale sait que le cancer du sein est une maladie non sexiste.


L'heure du changement a sonné

Le moment est venu de reconnaître que les 2 700 hommes diagnostiqués chaque année aux États-Unis méritent un traitement plus équitable. À cette fin, nous avons créé un Manifestequi ouvre la voie au changement dans la manière dont les institutions et les organisations caritatives de lutte contre le cancer du sein pourraient adopter des protocoles d'inclusion. L'objectif est d'établir et de promouvoir un profil et un récit cohérents pour le cancer du sein chez l'homme au sein de tous les groupes de lutte contre le cancer, afin d'obtenir une perspective plus équilibrée et d'améliorer les résultats en matière de santé.


Le Manifeste demande aux groupes de lutte contre le cancer du sein de

  • Fournir une imagerie inclusive et un langage non sexiste sur tous les supports afin de reconnaître que la maladie existe aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

  • Créer un sentiment d'importance et d'appartenance au sein des groupes de soutien aux patients masculins atteints de cancer du sein et à leurs soignants.

  • Fournir un accès facile à des informations pertinentes et actualisées pour les hommes, affichées de manière visible et accessibles à tous les groupes.

  • Le financement de la recherche et du développement de l'institut sur le cancer du sein est équivalent à un pour cent des montants totaux collectés.

  • Réserver une journée en octobre pour faire connaître le cancer du sein chez l'homme.

  • Mettre en place des programmes publics de dépistage du cancer du sein pour tous les hommes porteurs des gènes BRCA1 et BRCA2.

  • En tant qu'homme atteint d'un cancer du sein, on m'a souvent demandé de parler de la façon dont les hommes découvrent qu'ils sont atteints de cette maladie et de ce qu'ils doivent savoir pour savoir s'ils sont à risque. et ce qu'ils doivent savoir pour savoir s'ils sont à risque. À chaque fois, des femmes et des hommes sont venus me voir et m'ont dit : "Je ne savais pas que les hommes pouvaient avoir un cancer du sein". Cela m'a amené à me demander pourquoi, après des décennies de sensibilisation au cancer du sein chez les femmes, nous n'avons pas mieux fait passer le message que les hommes peuvent eux aussi être atteints de cette maladie ?


À propos de Rod Ritchie

Rod Ritchie est un écrivain né à Sydney, un éditeur Internet et un activiste atteint d'un cancer du sein et de la prostate. Il est actuellement en phase terminale pour les deux. Il est président du conseil d'administration de l'Alliance mondiale contre le cancer du sein chez l'homme et possède un site web à l'adresse suivante MaleBC.org et vous pouvez le suivre sur Twitter @malefitness


Ses articles pour Health Union sont disponibles ici : https://advancedbreastcancer.net/author/traveltext

Messages récents

Tout voir

Commentaires


Les lundis de la méditation :

Chant des chakras avec Gloria

Le lundi à 10h00 (heure française) 

RSVP

Le jeudi soir, les "thuriféraires" :

Groupe de soutien à toutes les étapes

Le jeudi à 19h00 (heure française)

RSVP

 

Le jeudi soir, les "thuriféraires" :

Groupe de soutien pour le cancer du sein métastatique

Premier et troisième jeudi

du mois à 19h00 ET

RSVP

 

Le jeudi soir, les "thuriféraires" :

Groupe de soutien pour le cancer du sein inflammatoire

Deuxième jeudi

du mois à 19h00 ET

RSVP

Mardi soir, les passionnés

Après un diagnostic :

Grupo de Apoyo en Español

2do y Cuarto Martes de cada mes 

19:00 p.m. ET

RSVP

Encourager et responsabiliser

Pour les nouveaux diagnostiqués

10 septembre, 11h00 ET

RSVP

Club de lecture sur le cancer du sein

Le premier dimanche du mois

RSVP

Repérage des cerveaux

27 mai, 18h00 ET

RSVP

Qi Gong

28 mai, 11h30 ET

RSVP

Art-thérapie

3 juin, 18h00 ET

RSVP

Baignade en forêt

4 juin, 18h00 ET

RSVP

Réfléchir et se ressourcer

Écriture expressive

10 juin, 18h00 ET

RSVP

Yoga Fitness avec assistance sur chaise

11 juin, 11h30 ET

RSVP

Yoga Stretching pour le lambeau DIEP

11 juin, 18h00 ET

RSVP

Yoga réparateur :

Découvrir les opportunités

17 juin, 17h30 ET

RSVP

Plus d'événements en espagnol

RSVP

Événements à venir

1

Survivre au cancer du sein offre du soutien, des événements et des webinaires sur le cancer du sein sans frais pour vous ! Que vous souhaitiez approfondir vos connaissances sur un sujet particulier ou rencontrer d'autres survivantes du cancer du sein, nous avons quelque chose pour tout le monde. 

2

Notre rendez-vous permanent du jeudi s'adresse à tous les stades de la maladie. Nous organisons également des groupes de discussion spécifiques une fois par mois pour des stades et sous-types spécifiques tels que le cancer du sein métastatique, le cancer du sein inflammatoire, etc. 

3

Le club de lecture se réunit le premier dimanche de chaque mois à 11 heures (heure d'Europe centrale). Vous pouvez participer chaque mois ou choisir votre mois en fonction de votre disponibilité et du livre que nous lisons. 

4

Grâce à l'art, à l'écriture et à d'autres modalités créatives, nous avons le pouvoir de gérer notre stress, de donner un sens à notre présent et de nous détendre dans des moments de calme. 

5

Cours gratuits, mensuels, en ligne de yoga restaurateur, de yoga pour le cancer du sein et de Zumba. 

bas de page